Les fondements de la Méthode Meer

Travailler sur les causes de la prise de poids

Agir sur le régime alimentaire, restreindre les apports caloriques ou utiliser des substituts alimentaires ne résout pas le problème du surpoids. Celui-ci est une conséquence de plusieurs facteurs. Pour le traiter et maigrir durablement, il est donc indispensable de remonter à la source du dérèglement de la conduite alimentaire. Au final pour enrayer de façon durable le surpoids ou l’instabilité pondérale, il s’avère nécessaire d’agir sur les comportements qui poussent à manger.

Intro fondements Methode MeerCette méthode qui bannit les régimes, est le résultat d’une vingtaine d’années de recherches, d’études, de formations et de collaborations avec les professionnels de la santé. Elle s’appuie sur les dernières recherches et résultats d'études dans les domaines fondamentaux en lien avec la perte de poids, notamment :

  • la neurologie comportementale et cognitive, pour l’étude des comportements sociaux de l’humain,
  • la physiologie nutritionnelle pour la compréhension des comportements alimentaires,
  • et la biologie cellulaire pour la compréhension des transmissions génétiques et les comportements épigénétiques.

La clé de voûte de cette méthode est le coaching qui permet une prise en charge personnalisée avec un coach minceur neuro-comportementaliste en nutrition® pour accompagner les personnes vers une perte de poids effective et durable. Les résultats sont probants et la Méthode Meer® se développe partout en France.


Mieux comprendre les causes du surpoids

Affiche Methode Meer

La nourriture agit comme un anesthésiant et un antidouleur, le surpoids comme un isolant.

Si le contenu nutritionnel de certains aliments était réellement la cause principale du surpoids, comment peut-on expliquer que certaines personnes mangent beaucoup et ne grossissent pas, voire même, sont en sous poids ; et que d’autres, mangent très peu et sont en surpoids ? Comment se fait-il qu’il y ait de plus en plus de régimes ou de cognition dans la façon de s’alimenter, mais qu’une personne, sur deux, de plus de 30 ans est en surpoids* ? Comment se fait-il encore, que tout le monde soit exposé aux mêmes publicités de produits alléchants et que certains y succombent et d’autres pas ? Si la nourriture était réellement la cause du surpoids, aujourd’hui, nous serions tous gros !

Vous l’avez compris, l’enjeu n’est pas que dans le contenu nutritionnel des aliments, il est plutôt dans le rôle qu’il joue auprès de nos cellules. Chacune de nos 55 milliards de cellules est constituée principalement, de sucre, de graisse, de protéines et d’un système héréditaire. Mais une cellule, ce n’est pas qu’un infinitésimal réceptacle qui se contente de réagir avec d’autres cellules. C’est un ensemble cohérent et interactif. L’intelligence cellulaire, c’est cette incroyable activité collaborative intérieure et inconsciente qui permet à l’être vivant de croître, de se reproduire, de s’adapter à son environnement, de s’auto-réguler et de transmettre une intelligence génétique. Prendre conscience de cela permet de comprendre que lorsqu’un déséquilibre se crée, c’est l’ensemble de la structure qui en est affectée. Un extraordinaire travail va alors se mettre à l’oeuvre pour revenir à l’équilibre ou pour en trouver un nouvel.

Le surpoids au quotidien

Quotidien surpoidsLe surpoids crée une sorte de stabilité qui s’ajuste quotidiennement. Ce n’est pas nécessairement celle que vous aimeriez avoir, mais il est pour vous aujourd’hui, la solution gagnante pour maintenir l’équilibre dans les cellules. Le fait simple de tenter de rationaliser la nourriture et de ne pas répondre aux besoins nutritionnels exprimés par le corps est suffisant pour créer un déséquilibre qui engendre le surpoids. La façon de s’alimenter est, bien sûr, fondamentale pour le maintien des cellules en bonne santé. Mais, ce qui provoque le besoin de contrôler la nourriture ou celui d’en ingérer plus que nécessaire, c’est l’état psychologique dans lequel vos cellules et vous-mêmes, baignez. Et dans ce contexte, le surpoids est la meilleure adaptation possible que votre corps a trouvé pour vous permettre de vous maintenir au mieux de ce qu’il est possible de faire compte tenu, de ce que vous pensez de vous et de la perception que vous avez du monde qui vous entoure ; que vous en soyez conscient ou pas.

Le surpoids : un bouclier qui protège la forteresse

bouclier surpoidsLe surpoids va aussi agir pour certaines personnes comme une sorte d’isolant. C’est pour cela notamment que celles-ci - y compris certaines obèses* - mangent très peu et sont pourtant en surcharge pondérale. La stratégie, ici, c’est un gonflement des cellules qui jouent le rôle de « boucliers » qui protègent la forteresse, c’est-à-dire l’état psychologique d’une personne. Le poids et la nourriture sont étroitement liés, bien sûr, mais c’est l’environnement mental notamment, dans lequel nous vivons qui pousse à manger davantage et/ou à stocker.

La nourriture qu’elle soit sucrée, salée et/ou grasse, apporte plaisir et réconfort que parfois votre vie ne semble pas vouloir nous donner. Mais grâce aux neurosciences, aux dernières découvertes en matière de biologie cellulaire, de la science de l’épigénétique et à la médecine quantique, un grand pas est franchi pour pouvoir agir et changer ces mécanismes sur lesquels nous n’avions pas prise, jusqu’à il y a encore peu de temps. La Méthode Meer®, c’est une approche révolutionnaire et unique qui est le résultat d’une vingtaine d’années d’études et de recherches pour aboutir à une approche simple et pragmatique qui va vous permettre de vous alléger la vie, et ce dans tous les sens du terme.

> Voir : Surpoids et épigénétique


*80% des femmes qui consultent pour obésité mangent à poids fixe des rations alimentaires normales ou inférieures à la normal (Apferbaum et coll. 1982).

accueil video 01accueil agenda 01accueil bibliographie 01accueil liens 01

picto maigrir durablement coach minceur

Une équipe de coachs neuro-comportementalitstes 
en nutrition® dans toute la France

icone facebook 01icone twitter 01icone linkedin 01icone YouTube 01